Skip to content

Dans le cadre des Journées Européennes du Patrimoine, l'Association des Amis d'Oiron a proposé de (re)découvrir la Collégiale Saint-Maurice.

Le temps d'une visite, la guide-conférencière, Patricia Beaumont, a fait revivre le passé et a permis de prendre conscience de quelques particularités de ce site remarquable.

Trois horaires étaient possibles : 11 h ; 14 h 30 et 16 h.

Dans la presse régionale : Les Amis d’Oiron satisfaits

Le Trio Acanthe a donné, dimanche 29 août 2021, un concert de musique dans la collégiale Saint-Maurice.
Les trois jeunes musiciens, Margot Menestrey au violoncelle, Philomène Constant au violon et Antoine Roche au piano, ont proposé un répertoire très varié.
En effet, il allait des compositeurs du XIXème siècle (Robert Schumann, Bedrich Smetana) jusqu'à une oeuvre de Joe Hishaishi destinée à un film d'animation, en passant par les figures emblématiques du XXème siècle (Astor Piazzola, Dimitri Chostakovitch, Maurice Ravel).
A ces classiques se sont ajoutées des chansons de la même époque (Kurt Weill, Nino Rota),arrangées pour trio et voix par Antoine Roche.

Le public, composé d'une cinquantaine de personnes, a été très satisfait de la qualité des prestations des artistes et n'a pas ménagé ses applaudissements.

 

Dans la presse régionale : De bonnes notes à la collégiale d’Oiron

« De vignes en fontaines »

Balade patrimoine et lecture

Après avoir écouté un petit rappel des mesures sanitaires liées au Covid 19, le groupe de marcheurs qui s’était retrouvé près de l’EHPAD a rejoint le Clos de Bel Air pour découvrir sa vigne et ses pavillons privés. La présentation historique du lieu, par Patricia Beaumont, a été suivie de l'intervention du groupe de lecture à voix haute qui a permis d'apprécier des textes de Colette, de Jacques Prévert et de Molière.

Après une remise en route dans la plaine,  au gré des détours du chemin, quelques brèves citations d'auteurs divers ont permis de s'oxygéner le cerveau.

Une halte sur un léger promontoire a dévoilé un vaste paysage permettant de distinguer au loin quelques monuments "phares" : le clocher de la collégiale Saint-Maurice d'Oiron, la Tour de Moncontour et l'abbatiale de Saint-Jouin-de-Marnes. Nous avons alors pu apprécier de nouveau le talent des lectrices (texte de Karl Valentin).

Arrivée aux Fontaines de Bilazais où, après une évocation historique, le groupe a pu de nouveau se délecter de quelques textes relatifs aux guérisons dues à l'emploi de ces eaux sulfureuses (Dr Morineau). Cette intervention s'est terminée par quelques lignes de Jacques Prévert et de Francis Ponge.

Terminus : l'église Sainte-Radegonde de Bilazais.
Chacun a pu prendre connaissance succinctement de l'histoire de cette église et le périple s'est terminé par une dernière intervention des lectrices (texte d'une Ronde).

Dans la presse régionale :

De vignes en fontaine, la balade était contée

De vignes en clochers une belle balade

 

 

Pour en savoir un peu plus sur les Fontaines de Bilazais, on pourra se reporter à un article paru le 25 août 2020 dans le Courrier de l'Ouest :
 Les eaux de Bilazais « auraient mérité une attention particulière »
et à un article paru le 5 octobre 2020 dans la Nouvelle République :
Les fontaines, des pépites méconnues

 

Dans la Collégiale Saint-Maurice d'Oiron, une centaine de personnes ont pu apprécier un concert proposé par l'ensemble Il Convito
Joyeux anniversaire Beethoven !
Sonate pour violoncelle et piano forte, Lieder & Air pour soprano

La pianiste Maude Gratton, la violoncelliste Claire Gratton et la soprano Camille Poul ont permis de découvrir quelques facettes de ce compositeur inclassable, né en 1770 à Bonn.
La modernité visionnaire de sa musique et sa puissance universelle ont soufflé un vent de liberté et de révolution.

Maude et Camille
Claire et Maude
Claire, Maude et Camille

Pour en savoir plus : 

Site internet d'il Convito

Dans la presse :

Dimanche, dans la Collégiale Saint-Maurice d'Oiron, une centaine de personnes ont pu apprécier un concert proposé par l'ensemble Il Convito
Un Quintette enchanté
Mozart : Quatuor à cordes, Quintette pour cor et cordes.

Ce programme dédié à Mozart a proposé un véritable bouquet raffiné et spirituel, entre sourire et larmes, comme une invitation à la découverte d'un répertoire enchanteur. Un clin d’oeil à son célèbre opéra, La Flûte enchantée !

La jauge de 100 personnes, imposée par les conditions sanitaires liées au Covid19, a été atteinte grâce aux réservations dès le samedi soir.

Dans la presse :

À 20 h 30, dans la salle polyvalente d'Oiron, une centaine de personnes ont pu profiter d’une pièce intitulée

L'île des esclaves

d'après Marivaux

par le Centre Dramatique National de Tours

un spectacle proposé par le Théâtre de Thouars,
en partenariat avec Les Amis d'Oiron

Les spectateurs se retrouvant au plus près de l’action, ont particulièrement apprécié la mise en scène originale et le jeu parfait de cette jeune équipe de comédiens professionnels.

À l’issue du spectacle, les spectateurs ont eu l’occasion d’échanger avec les organisateurs et les comédiens autour d’un verre de l’amitié offert par notre association.

Environ 35 personnes ont répondu à l'invitation de l'association des Amis d'Oiron qui proposait, en ce samedi, en marge des Journées du Patrimoine, une balade animée dans le bourg d'Oiron.
Après un bref rappel historique par la guide-conférencière devant l'esplanade du château, et quelques précisions historiques en chemin ... tout le monde se retrouve devant la façade de la collégiale.

Surprise … après quelques notes, le gentil troubadour invite à le suivre …

Il sait aussi narrer quelque anecdote croustillante …

… et même célébrer la dive bouteille …

Revenons aux réalités de la vie quotidienne devant les anciennes halles …
… un peu de nostalgie devant la cabane de vigne qui servait d'abri et de lieu de stockage des outils.

Nos pas nous conduisent ensuite à l'EHPAD d'Oiron … mais ... encore lui !

Après avoir entendu le troubadour rappeler, de manière humoristique, quelques points du règlement strict de l'hospice, du temps de Mme de Montespan, le groupe a pu, par un heureux hasard, prendre connaissance d'une présentation d'objets historiques de l'ancien hôpital-hospice d'Oiron proposée par une conservatrice-déléguée des antiquités et objets d'art des Deux-Sèvres, dans la cadre des Journées Européennes Du Patrimoine.

Le périple s'est terminé par un apéritif gourmand ; les participants ont pu se délecter des boissons locales tout en appréciant la prestation d'Eric Sauvêtre au vibraphone …

Vous pouvez prendre connaissance de deux articles parus dans le quotidien régional La Nouvelle République grâce aux liens ci-dessous :

A 17 h 30, devant la collégiale Saint Maurice, était proposé

Le RABALOT

ou la fabuleuse histoire du Tramway des Deux-Sèvres

Par la chorale CANT'AMÜS
sous la direction de Anne Koppe
avec Jamel Rim, marionnettiste
et le duo instrumental Zharbis
dans une mise en scène de Jean-François Miniot

 

Quarante choristes accompagnés de leur marionnette, ainsi qu'un duo instrumental, ont retracé la fabuleuse histoire de ce tramway des Deux-Sèvres (TDS) qui transporta voyageurs et marchandises des années 1880 à la veille de la Seconde Guerre mondiale, desservant villes et villages et sillonnant plaines, bocages et collines des Deux-Sèvres et tout particulièrement la ligne du nord qui reliait Bressuire (79) à Montreuil-Bellay (49).

Robert, le mécanicien du tram et son chauffeur

Vous pouvez consulter un compte-rendu du spectacle, publié dans le quotidien régional La Nouvelle République, le lundi 8 juillet 2019, en cliquant ici.

Vous pouvez consulter un article annonçant le spectacle, publié dans le quotidien régional La Nouvelle République le mardi 18 juin 2019, en cliquant ici.